FIGARO DEMAIN – Concue par un ingenieur francais, Ava permet aux sourds et malentendants de lire ce que disent les differents participants d’une conversation.

FIGARO DEMAIN – Concue par un ingenieur francais, Ava permet aux sourds et malentendants de lire ce que disent les differents participants d’une conversation.

Parler a plusieurs, rien Sans compter que naturel Afin de la plupart d’entre nous.

Neanmoins, pour des sourds et malentendants, des conversations avec plus d’un interlocuteur «oralisant» seront des situations inconfortables. Lire sur les levres des uns et des autres est rendu complexe via l’enchainement des interventions, l’individu sourde voit lui echapper beaucoup d’informations et se retrouve facilement perdue.

Ce constat, Thibault Duchemin, petit ingenieur figurant parmi les 10 meilleurs innovateurs francais distingues via le prestigieux MIT et l’Atelier BNP-Paribas cette annee, l’a fera tres tot. Seul entendant de sa famille (ses parents et sa s?ur sont sourds), il accompagnait ses parents chez le medecin ou a la banque et etait temoin de leurs difficultes. «Quand on lit sur les levres, on ne saisit que 25% des informations», explique le petit homme a L’Echappee Volee, dont il va i?tre l’un des dix «fellows» (jeunes start-up) de l’edition 2017 a avoir fera votre talk via scene au beau milieu des sommites invitees a amener l’innovation au service du bien commun. «Le est reste deduit du contexte. Mais quand vous manquez les trois premiers mots d’la phrase, vous ramez Afin de remonter le fil», poursuit-il.

Expatrie en Californie pour y poursuivre ses etudes, il constate la aussi une lacune dans l’assistance virtuel proposee aux sourds et malentendants: «Aux Etats-Unis, les investissements seront concentres concernant l’accessibilite du telephone ainsi que la television». Mais Afin de suivre une conversation a plusieurs, c’est forcement un casse-tete. «Le cas typique, c’est le diner familial. J’ai eu une fille sourde qui lisait pendant des repas familiaux parce qu’elle ne comprenait pas ce que disaient ses parents. Ca l’excluait completement».

Reunions ou salles de classe

Thibault Duchemin a donc cree l’application Ava, qui retranscrit a l’ecrit les paroles captees par le micro du smartphone. L’application reste «intelligente»: plus le systeme entend la voix d’une personne, mieux y sait la reconnaitre. «C’est important dans un contexte ou plusieurs individus parlent en meme temps», souligne l’ingenieur, qui s’est specialise dans l’intelligence artificielle a l’universite de Berkeley. Le concept est assez similaire a une conversation de groupe via Whatsapp (Afin de des inities): l’integralite des participants a la conversation telechargent l’application dans un smartphone et s’identifient individuellement. Ils lancent ensuite l’application en placant le micro de leur telephone a moins d’un metre de leur bouche. Sur l’ecran apparait la transcription des paroles necessaires, avec des couleurs differentes pour identifier sans probli?me qui possi?de devoile quoi. Si celle-ci ne cause nullement, l’individu sourde pourra intervenir en tapant ses reponses (via 1 clavier en Bluetooth, notamment). Notre message est restitue a l’oral via l’application.

Cette technologie pourrait etre utile aux sourds et malentendants dans un contexte de reunions professionnelles ou de classe, ou, bien juste «pour elargir le cercle social», explique Thibault Duchemin. Puis au cours d’entretiens plus perso (avec un medecin Prenons un exemple) ou un seul portable pourra suffire, place entre des deux interlocuteurs. A avouer: la retranscription des paroles captees demeure en memoire un temps certain.

Destine dans un premier moment a un usage individuel, Ava trouve deja un nouveau debouche: les conferences et autres prises de parole en public. «Nous avons travaille avec les organisateurs des conferences Dreamforce a San Francisco pour equiper l’evenement. Les visiteurs n’avaient qu’a telecharger l’application et taper le nom d’la salle Afin de avoir la transcription».

Lancee en novembre en anglais, Ava revendique deja 50.000 utilisateurs. Elle reste accessible en francais dans une version test ; le lancement officiel est prevu Afin cГ©libataires amГ©ricains d’origine chinoise de la fin du mois. Ava est gratuite jusqu’a 5 heures par mois ; au-dela, il vous en coutera 30 dollars (27 euros) par mois pour un usage illimite. L’application existe sur Android et IOs.

Societe, sante, contexte, education, energie

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *